D’ici à décembre 2017, le FMI pourrait effectuer un nouveau décaissement de 65,8 milliards de FCfa en faveur du Cameroun

La mission du Fonds monétaire international (FMI), qui a séjourné au Cameroun du 24 octobre au 3 novembre dernier, dans le cadre du suivi du programme appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC) conclu en juin 2017, affiche plutôt de l’optimisme dans la conduite de ce programme par le gouvernement camerounais. 

Dans un communiqué officiel, publié le 3 novembre 2017, la mission conduite par Corinne Deléchat conclut que «le programme économique du pays reste en bonne voie, en dépit d’un contexte difficile. Tous les critères de réalisation quantitatifs établis dans le programme pour fin juin 2017 ont été remplis. En outre, tous les repères structurels jusqu’à fin octobre ont été mis en œuvre, à l’exception de deux repères qui ont été modifiés et reprogrammés. Les autorités ont également mis en œuvre des mesures visant à accroître les recettes, à améliorer la transparence de l’exécution du budget, à renforcer la gestion de la trésorerie et à maintenir la stabilité du secteur financier». 

 

Face aux efforts ainsi fournis par la partie camerounaise dans la mise en œuvre du programme triennal avec cette institution de Bretton Woods, la mission Deléchat indique avoir «conclu un accord avec les autorités (camerounaises)», lequel accord «pourrait faciliter l’approbation de la première revue» du programme. 

 

Cette revue, poursuit le FMI, permettra «un second décaissement de 82,8 millions de DTS, soit environ $116.3 millions (environ 65,8 milliards de FCfa)», si elle est approuvée par le Conseil d’administration de cette institution «prévu, à titre provisoire, pour la mi-décembre 2017». 

 

Pour mémoire, le programme conclu entre le Cameroun et le FMI, en juin dernier, est soutenu par une Facilité élargie de crédit d’un montant total de 666 millions de dollars (plus de 370 milliards de FCfa), à décaisser sur une période de 3 ans, sous réserve de revues semestrielles. 

 

Un décaissement immédiat d’un montant de 171,3 millions de dollars (environ 97 milliards de FCfa) a déjà été effectué début juillet, et pourrait donc être suivi d’un second décaissement d’environ 65,8 milliards de FCfa dès décembre prochain.


Agenda

Décembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Nos Partenaires

Chambre d'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Forêts du Cameroun (CAPEF)
Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin
Chambre de Commerce et d'Industrie de Cote-d'Ivoire
Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina-Faso;
Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Vendée
International Chamber of Commerce
La Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat du Cameroun (BSTP-CMR)
Agence de Promotion des Investissements (API)
Le Fonds National de l’Emploi (FNE)
Agence des Normes et de la Qualité du Cameroun (ANOR)
Institut National de la Statistique du Cameroun (INS)
L'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP)
Le Douala Stock Exchange
Investir en Zone Franc
GROUPEMENT INTER-PATRONAL DU CAMEROUN
Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones
L'Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT)
Agence Française de Développement (AFD)
Organisation Mondiale du Commerce(OMC);
Centre de Commerce International (ITC)
Programme des Nations-Unies pour le Développement au Cameroun (PNUD)
Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)
L'Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development ou USAID)
Export-Import Bank of the United States
Banque Mondiale
Banque Africaine de Développement (BAD)