Les recettes budgétaires à fin septembre 2017 s’élèvent à 2825,8 milliards de FCFA sur un objectif initial de 3119,4 milliards

Conformément à l’engagement pris le 26 juin 2017 dans le cadre du programme économique triennal (2017-2019) avec le Fonds monétaire international (FMI), le ministère camerounais des Finances, vient de publier le rapport trimestriel de l'exécution budgétaire, pour la période allant de janvier à septembre 2017.

Ainsi, indique le ministère des Finances (Minfi), au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2017, les recettes budgétaires totales s’élèvent à 2825,8 milliards de FCFA sur des prévisions fixées à 3119,4 milliards. Soit à un taux de réalisation de 90,6%. « Cette sous-réalisation est imputable à la fois aux recettes internes et aux emprunts et dons. En effet, les recettes budgétaires internes affichent un taux de réalisation de 91,5% par rapport aux 2371,5 milliards d’objectif à fin septembre. Les emprunts et dons présentent un taux de réalisation de 87,7% par rapport aux 747,9 milliards de prévision », explique le Minfi.

Mais de façon comparative, les recettes budgétaires du Cameroun sont en hausse de 278,1 milliards de FCFA (+10,9%) en glissement annuel. Cette hausse s’observe tant au niveau des recettes internes qu’à celui des emprunts et dons. Car, les recettes budgétaires internes recouvrées s’établissent à 2170 milliards, augmentant ainsi de 111,5 milliards (+5,4%) par rapport à la même période de l’exercice 2016 où elles étaient de 2058,5 milliards. « Cette augmentation est autant attribuable aux recettes pétrolières qu’aux recettes non pétrolières », précise le Minfi.

Les emprunts et dons, eux, s’élèvent à 655,8 milliards à fin septembre 2017 contre 489,2 milliards à fin septembre 2016, soit un accroissement de 166,6 milliards (+34,1%) entre les deux périodes. Cet accroissement, selon le Minfi, est principalement le fait de l’amélioration des décaissements au titre des prêts projets et des emprunts bancaires, qui sont notamment destinés au financement des projets du Plan d’urgence triennal du pays et de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2019.


Agenda

Nos Partenaires

Chambre d'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Forêts du Cameroun (CAPEF)
Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin
Chambre de Commerce et d'Industrie de Cote-d'Ivoire
Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina-Faso;
Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Vendée
International Chamber of Commerce
La Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat du Cameroun (BSTP-CMR)
Agence de Promotion des Investissements (API)
Le Fonds National de l’Emploi (FNE)
Agence des Normes et de la Qualité du Cameroun (ANOR)
Institut National de la Statistique du Cameroun (INS)
L'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP)
Le Douala Stock Exchange
Investir en Zone Franc
GROUPEMENT INTER-PATRONAL DU CAMEROUN
Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones
L'Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT)
Agence Française de Développement (AFD)
Organisation Mondiale du Commerce(OMC);
Centre de Commerce International (ITC)
Programme des Nations-Unies pour le Développement au Cameroun (PNUD)
Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)
L'Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development ou USAID)
Export-Import Bank of the United States
Banque Mondiale
Banque Africaine de Développement (BAD)