Sur onze Etats, seuls le Cameroun, le Congo et le Gabon remplissent la condition préalable pour l’effectivité d’une Zone de libre-échange dans la CEEAC

Les membres du Comité du commerce, des douanes et de l’immigration de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) étaient réunis le 2 avril, à Douala, la capitale du Cameroun.

Au terme des travaux, le comité a exhorté le secrétariat de la Communauté constituée de 11 pays (Angola, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Congo, RD Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad, Sao Tomé et Rwanda) à intensifier ses efforts de mobilisation des Etats membres et à faire preuve de « diligence raisonnable » pour que la Zone de libre-échange de la CEEAC (ZLE/CEEAC) soit effective.

 

En effet, en dressant le bilan de la situation actuelle de l’intégration commerciale dans la région, les membres du comité ont relevé que seuls trois pays (Cameroun, Congo et Gabon) des onze Etats membres ont rempli une condition importante préalable à l’effectivité de la ZLE. Notamment, en incorporant le « tarif préférentiel de l’espace communautaire »  à leurs Lois de finances respectives.

 

En même temps, le Comité du commerce, des douanes et de l'immigration a invité les Etats membres de la CEEAC à prendre des dispositions pour actualiser le programme de travail de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) au cours de cette période de transition qui précède le décollage effectif de ladite Zone.

 

L’organisme onusien dénommé Commission économique pour l’Afrique (CEA) estime qu’avec une population d’environ 170 millions d’habitants, la CEEAC représente à peu près 15% du marché africain constitué de 1,2 milliard de consommateurs. Selon la CEA, la ZLECA est l’unique opportunité pour les Etats de la sous-région de redresser considérablement leurs économies et de contenir systématiquement les chocs associés à l’effondrement des cours des produits de base sur le marché mondial.


Agenda

Nos Partenaires

Chambre d'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Forêts du Cameroun (CAPEF)
Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin
Chambre de Commerce et d'Industrie de Cote-d'Ivoire
Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina-Faso;
Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Vendée
International Chamber of Commerce
La Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat du Cameroun (BSTP-CMR)
Agence de Promotion des Investissements (API)
Le Fonds National de l’Emploi (FNE)
Agence des Normes et de la Qualité du Cameroun (ANOR)
Institut National de la Statistique du Cameroun (INS)
L'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP)
Le Douala Stock Exchange
Investir en Zone Franc
GROUPEMENT INTER-PATRONAL DU CAMEROUN
Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones
L'Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT)
Agence Française de Développement (AFD)
Organisation Mondiale du Commerce(OMC);
Centre de Commerce International (ITC)
Programme des Nations-Unies pour le Développement au Cameroun (PNUD)
Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)
L'Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development ou USAID)
Export-Import Bank of the United States
Banque Mondiale
Banque Africaine de Développement (BAD)
MERCATOUR
PIGIER Cameroun