Section Commerce

Présentation générale de la Section Commerce

L’Assemblée Plénière est l'organe suprême de la CCIMA. Elle est composée de 160 membres élus suivant les modalités du décret N° 2001/381 du 27 novembre 2001. L'Assemblée Plénière est composée de quatre (04) sections:

  • La section Commerce;
  • La section Industrie, Mines et BTP;
  • La section Prestations de services;
  • Et la section Artisanat.

La Section Commerce est composée de quarante cinq (45) membres représentant les opérateurs économiques du secteur du commerce intérieur et extérieur, répartis en deux (02) sous-sections à savoir, la sous-section des entreprises de commerce assujetties à la patente dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 100 millions de francs CFA (25 membres) et la sous-section des entreprises de commerce assujetties à la patente dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 100 millions de francs CFA (20 membres).

Les membres de la Section commerce au sein de la CCIMA représentent l’ensemble des opérateurs du secteur du  commerce du territoire national dont ils défendent les intérêts communs.

En l’absence d’un texte organisant spécifiquement le fonctionnement des Sections de la CCIMA, la section commerce est dirigée par un bureau très simplement composé d’un Président, et d’un vice- Président.

Ils sont élus en même temps que les autres membres du Bureau Exécutif de la CCIMA pour un mandat de quatre (04) ans. Le président élu est d’office membre du Bureau Exécutif de la CCIMA.

Le Président et le vice-président sont assistés dans leurs missions par un Secrétariat Permanent animé par un cadre de la CCIMA,  dont le rôle est de préparer techniquement la tenue des réunions de la section sous la coordination du Président de la Section et d’assurer le suivi des résolutions adoptées.

Lors des tenues des sessions, les membres de la Section débattent sur des thématiques relevant de l’actualité globale des marchés et celles relatives aux conditions d’exercice de leurs activités.

Au cours de la mandature qui s’achève, les membres de la Section ont porté leur réflexion sur des thématiques variées telles que : le commerce transfrontalier, l’exercice du commerce de détail au Cameroun, les incendies dans les marchés : causes, conséquences et ébauche de solutions, sur les Accords de Partenariat Économique : comment accéder au marché de l’Union Européenne?, ou encore  les Accords de l’Organisation Mondiale du Commerce sur la Facilitation des Échanges.

Ces débats  aboutissent généralement à des résolutions ou recommandations susceptibles d’être déclinées en activités et/ou formulées à l’endroit des autorités en charge de l’encadrement de l’activité commerciale au Cameroun.

Agenda

Nos Partenaires

Chambre d'Agriculture, des Pêches, de l'Elevage et des Forêts du Cameroun (CAPEF)
Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin
Chambre de Commerce et d'Industrie de Cote-d'Ivoire
Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina-Faso;
Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Vendée
International Chamber of Commerce
La Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat du Cameroun (BSTP-CMR)
Agence de Promotion des Investissements (API)
Le Fonds National de l’Emploi (FNE)
Agence des Normes et de la Qualité du Cameroun (ANOR)
Institut National de la Statistique du Cameroun (INS)
L'Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP)
Le Douala Stock Exchange
Investir en Zone Franc
GROUPEMENT INTER-PATRONAL DU CAMEROUN
Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)
Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones
L'Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT)
Agence Française de Développement (AFD)
Organisation Mondiale du Commerce(OMC);
Centre de Commerce International (ITC)
Programme des Nations-Unies pour le Développement au Cameroun (PNUD)
Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)
L'Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development ou USAID)
Export-Import Bank of the United States
Banque Mondiale
Banque Africaine de Développement (BAD)